« L'enfer ne me convient pas et je me sens bien mieux sur terre »

Dans ses mémoires, Neruda raconte ses luttes politiques au Chili, en Espagne ou en France, ses rencontres, ses voyages, ces amours magnifiques ou tragiques. Nous y avons choisi certains passages. Je suis convaincue que les histoires qu’il confie raisonnent très fortement aujourd'hui. Elles racontent nos batailles sociales, nos besoins d'amour, nos besoins d'utopie. Nous entremêlons ses récits avec des chansons que nous avons composées à partir de certains de ses poèmes. La musique est la nôtre, influencée par le rock, la tarentelle, la nouvelle chanson française. Elle s’entremêle aux mots, les poèmes deviennent chansons, des hymnes parfois.

Écouter

Agenda

  • Pas d'événement